';

Point chaud / Snacking

Point chaud

Gros générateur de trafic et de chiffre d’affaires, le pain est un rayon hautement stratégique pour tout commerce de proximité, et donc pour nos enseignes.
Pour développer ce service potentiellement très lucratif, et ainsi renforcer l’attractivité et l’image du magasin, l’installation d’un terminal de cuisson offre bon nombre d’avantages,
tout particulièrement en choisissant l’achat du matériel plutôt que la location. Selon sa vocation et son potentiel, que vous soyez déjà équipé ou non, différentes solutions existent.
Francap a ainsi référencé un partenaire spécialisé et reconnu pour la qualité de ses prestations professionnelles dans le monde de la distribution boulangère.
Plusieurs cas de figure ont été élaborés.

Les avantages d’un terminal de cuisson :

  • Accroître son potentiel de fréquentation et de fidélisation Proposer du pain cuit, toute la journée
  • Avoir un rayon et des produits faciles à gérer et à mettre en œuvre
  • Dégager de la marge rapidement
  • Développer son image de professionnel de l’alimentaire frais

Pain cuit ou précuit

Le principal avantage du précuit (le concept n°1 ne peut faire que du précuit) est qu’il nécessite très peu de manipulation et donc une mise en œuvre rapide d’à peine une demi-heure (légère décongélation des pâtons, cuisson, refroidissement). Le précuit est notamment idéal pour la fournée de fin de journée. Le cru, quant à lui, doit passer par une étape de fermentation et de lamage (scarification manuelle du pain) avant cuisson. En revanche, son taux de marge est bien supérieur au précuit.

Implantation


Idéalement à l’entrée du point de vente, l’implantation du point chaud renforce l’attractivité du magasin (odeur du pain chaud, accès rapide aux caisses). Dans le cas du concept n°1, deux mètres linéaires suffisent pour accueillir le four et le meuble à pains. Pour les concepts n°2 et 3, il est conseillé d’avoir de la place en réserve sans oublier une chambre froide négative pour stocker les produits.

Organisation


Essentielle pour bien faire tourner le rayon et proposer du pain cuit à toute heure, l’organisation ne nécessite pas l’embauche d’un collaborateur dans le cas des concepts n°1 et 2, mais demande de la rigueur et un collaborateur dédié. Quelle que soit l’heure de la journée, les clients doivent toujours bénéficier de la même offre commerciale, et encore plus à des heures stratégiques comme l’ouverture du magasin, les sorties d’école (matin et soir), et la sortie des bureaux. Des fiches pratique détaillées heure par heure pour chaque concept sont disponibles, d’une part pour vous aider à former les néophytes, mais également afin d’optimiser votre gestion du rayon (minimiser la démarque, servir à la bonne heure). Notez qu’il faut compter approximativement 2h30 de cuisson par jour dans le cas du concept n°1, 3h30 pour le n°2 et 6h30 pour le troisième concept.

Snacking


Le rayon snacking est un rayon qui connait un fort développement depuis quelques années . Il est fortement recommandé à proximité des zones touristiques et dans les centre villes où il peut constituer une part non négligeable de chiffre d’affaires . Composé de beaucoup de produits extra frais , il est préconisé d’y apporter une attention particulière pour conserver son aspect fraicheur , rassurant pour la clientèle .

MENU