';

Comment vivre un remodeling ?

Après la fiche N°4 présentée dans notre précédent numéro, poursuivons notre immersion au cœur du projet de remodeling du Coccinelle Supermarché de Saint-Léger-du-Bourg-Denis. Cette étape nous entraîne depuis le début des travaux jusqu’à la pose de l’enseigne, à savoir deux mois de la vie de notre point de vente entre janvier et mars derniers. Pour mieux comprendre cette phase, nous vous recommandons de vous munir du précédent CocciPratic contenant le plan ainsi que le rétro-planning des travaux et différents aménagements. Dernier volet de cette immersion dans notre prochain numéro avec l’ouverture et l’inauguration.

Fermeture ou pas ?

  • Sans fermeture : Un remodeling par zone de magasin ouvert est envisageable mais doit être minutieusement préparé pour éviter la catastrophe : réunion de chantier en amont, cadrage parfait des plannings (fournisseurs, livraisons, artisans…), sécurité des travaux, main-d’œuvre, information sur les désagréments occasionnés (clients, équipes, environnement).
  • Avec fermeture : Le remodeling s’opère dans de bonnes conditions de travail. Autres avantages, le fait de fermer permet de créer l’événement lors de la réouverture. Il convient dès lors de prévenir les clients en amont pour qu’ils anticipent et puissent constituer certaines réserves. Beaucoup de facteurs positifs qui contribuent à générer au final plus de CA que le magasin ouvert.

Avant un remodeling, il convient de faire place nette…

  • Prévenir le voisinage (riverains, copropriétaires…) et les clients par voie d’affichage
  • Penser à la location d’une ou plusieurs bennes à ordures
  • Penser à l’évacuation du vieux matériel. Possibilité de revente du mobilier (ex. leboncoin.fr)
  • Penser à recruter suffisamment de main-d’œuvre et disposer d’outillage pour démonter rapidement et dans de bonnes conditions
  • Vérifier ses rendez-vous le jour J avec le frigoriste, l’électricien et le fournisseur informatique (caisse) …et de stocker ses produits.
  • Bien les trier par familles et les disposer sur rolls. Les classer par ordre de sortie avant de les rentrer en réserve (les premiers rangés seront les derniers sortis)
  • Prévoir des palettes, du film plastique…
  • Prévoir la location d’un camion frigorifique à défaut de chambre froide (autorisation à demander à la mairie pour stockage extérieur)

LE CARRELAGE


Il faut compter entre 15 et 20 m2 par jour et par carreleur. Côté séchage, compter 1 jour maximum. La référence de carrelage est le Grès Céram gris moyen. Il offre le meilleur rapport esthétique/solidité. Notons qu’un parquet peut être posé dans la zone cave à condition que l’espace soit significatif.

L’éclairage doit être réfléchi avec le plus grand soin, les ventes en dépendent. L’emplacement, la hauteur, la couleur, l’intensité, la mise en valeur des points forts, le guidage du sens de circulation…autant de critères qui créent l’ambiance, valorisent l’offre et de fait, dynamisent le CA.

  • Matériel préconisé : T5 avec réflecteur. En terme d’éclairage d’accentuation (zone d’entrée, fruits et légumes, fond de magasin, points morts, zone caisse) : rampes LED
  • En cas de remodeling, il est primordial de ne placer l’éclairage qu’une fois le plan réalisé et le mobilier choisi.

LA PEINTURE


Les peintures donnent de la chaleur, évitent les magasins trop cliniques, valorisent les univers dès l’entrée.

  • Le rouge (RAL 3020) pour les Coccinelle ou le orange (RAL 2003) pour les CocciMarket, sont vivement conseillés sur les murs des zones frais/fruits et légumes.
  • Le gris (RAL 7016) sur les zones sec.
  • Une peinture bicolore sur les poteaux permet de créer des ruptures de rythme.
  • Attention, pour les magasins bas de plafond, il vaut mieux parfois préférer le blanc pour éviter un phénomène d’alourdissement.

LE NOUVEAU MOBILIER


Le respect des délais de livraison est très important, il convient donc de verrouiller les heures d’arrivée et de prévoir l’accès et la facilité d’installation.

  • Faire assurer l’installation par des professionnels (montage sur mesure et aux normes). En cas d’accident, votre responsabilité ne sera pas engagée. De plus, des monteurs professionnels disposent de tous les outils et de toutes les pièces de rechange.
  • Coordination avec le frigoriste pour le froid
  • Coordination avec l’électricien pour les caisses et le fournisseur informatique.

LES RÉIMPLANTATIONS


Une règle de réimplantation vaut pour tous les rayons.

  • Isoler deux produits de chaque référence et les stocker en réserve en attendant la réimplantation
  • À partir des plans et du nouveau cadrage, déterminer les nouvelles références à commander. Pour information, la nouvelle configuration du Coccinelle Supermarché de Saint-Léger a permis de rentrer 2000 nouvelles références (en complément des 4000 existantes).
  • Aménagement des tablettes et implantation des deux produits (construction du squelette) en balisant toujours via l’étiquette prix sous le produit placé à gauche, de façon à savoir à quel endroit commence le facing dès lors que le squelette est terminé. Pointage sur cadencier pour compléter les trous éventuels et commander les produits manquants avant remplissage définitif.

Dernière étape avant réouverture.

  • Prévoir le matériel nécessaire pour les poseurs, garantissant notamment la sécurité pour la pose de l’enseigne extérieure (échelle récente, tracteur avec nacelle).
  • Se munir de la simulation pour éviter les inversions, car chaque élément du concept a une place définie volontairement.

Ne pas omettre les commandes des cabas, des chariots, matériel de suspension des affiches, étiquettes pour les fruits et légumes, la boucherie traditionnelle, kits de présentation produit, etc.

CABF Centrale d’Achat Belgique France ,
vous accompagne dans votre remodeling !

MENU