';

LA RÉGLEMENTATION

Étiquetage et affichage : des règles et des informations

Encadré par des règles strictes (règlement UE N°543/201 1), l’étiquetage des fruits et légumes est à la fois une obligation légale, mais également une information pour le consommateur. Pour y voir plus clair, revenons sur ces normes.

Deux réglementations cohabitent au sein de la catégorie des fruits et légumes. Le premier type d’affichage (cf. tableau ci-dessous) est  applicable aux dix produits ou groupes de produits,  soumis à la  norme spécifique :

  • Agrumes (sauf lime, kumquat, pomelo et pamplemousse)
  • Fraise
  • Kiwi
  • Pomme
  • Pêche et  nectarine
  • Poire
  • Raisin de table
  • Poivron doux
  • Salades (groupes des laitues, chicorées frisées et scaroles)
  • Tomate

Il est également applicable pour les produits soumis à un arrêté français
(pomme de terre, ananas des DOM, échalote (traditionnelle ou de semis et banane mûrie).

MENTIONS OBLIGATOIRES

Nature du produit : Oui, en toutes lettres
Variété ou type commercial : Oui, selon la norme du produit (voir étiquette du colis)
Origine pays : Oui, nom complet du pays en français
Origine région : Facultatif (mais conseillé pour les produits locaux)
Catégorie de classement : Mention de la catégorie (Extra, I, Il…) selon la norme (voir étiquette du colis)
Calibre :

Mention facultative (mais doit être respectée si annoncée).

Obligatoire pour les pommes de terre.

Prix : Oui, caractères de même taille que l’origine
Traitement « après récolte » :

Obligatoire pour les pommes de terre (si traitées anti-germinatif).

Facultative pour les autres produits.

Pour la majorité des fruits et légumes non soumis à la norme spécifique (cités auparavant),
la réglementation n’impose pas de mentionner la catégorie de qualité et le calibre.

MENU